Accélérateur

Le laboratoire de spectrométrie de masse de l'accélérateur André E. Lalonde (SMA) a été conçu pour l'analyse des isotopes à très faibles concentrations dans les matériaux naturels, et pour la recherche de nouvelles techniques et applications de cette technologie. Le Laboratoire Lalonde est situé dans le nouveau Complexe de recherche avancée (CRA) de l'Université d'Ottawa, un bâtiment de pointe, à concept ouvert et réservé à la recherche, conçu pour intégrer les étudiants et les chercheurs du Canada et du monde entier et pour favoriser l'innovation et l'interdisciplinarité dans le domaine des géosciences et de la photonique.

La pierre angulaire du laboratoire est un spectromètre de masse à accélérateur tandem de 3 MV fabriqué sur mesure par High Voltage Engineering. Il a été conçu pour analyser un ensemble d'isotopes, dont 3H, 10Be, 26Al, 36Cl, 129I, 236U et, bien sûr, 14C. De plus, une deuxième ligne d'injecteurs, la ligne Innovation de l'Université d'Ottawa, intégrera de nouvelles technologies SMA, telles que l'utilisation de cellules de réaction ion-gaz à faible énergie pour éliminer les interférences des isobares atomiques et l'utilisation de techniques de sélection photonique. Le spectromètre, situé à côté du foyer d'entrée vitré du CRA, est un élément central qui met en valeur la technologie du seul SMA du Canada auprès de nos étudiants - notre prochaine génération de chercheurs.

Le saviez-vous?

  • Un spectromètre de masse à accélérateur utilise une source d'ions, un accélérateur, des analyseurs électriques et magnétiques, et un détecteur de particules pour compter les atomes radioactifs individuels en présence d'un billiard d'atomes stables. 1x1015 atomes stables équivaut à 1 grain de sable dans 100 km2 de désert.
  • Les atomes de 12C quittent l'accélérateur à une vitesse d'environ 11 992 000 mètres par seconde, soit 1⁄25 la vitesse de la lumière.